Protégé : Photos sexe de Femmes enceintes – Pregnant – ref . 12:42:57

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :



Technique de base.

image62.png

Cette technique prend en compte les zones érogènes présentes sur le corps du pénis, sur la couronne du gland et sur le gland. La main serre légèrement le pénis et peut effectuer des mouvements de haut en bas , de bas en haut en stimulant en passant la couronne du gland, et le gland.

La pression est exercée par l’anneau formé entre pouce et index varie selon

les étapes de la masturbation. Les autres doigts serrent légèrement le pénis caressant ainsi le corps caverneux à la façon d’une gaine.

Avantage de cette technique :

- Cette technique semble majoritaire en raison de sa simplicité et de son efficacité.

- Technique assurant une stimulation modérée et progressive

(suite…)



Technique de gaine.

image12.png

 

Cette une technique est purement masturbatoire. Aucune activité coïtale ou orale ne permet de serrer fermement le corps du pénis, en caressent le gland et le méat urinaire (orifice au somment du gland permettant l’éjaculation et la miction de l’urine).

La stimulation des zones érogènes se passe par contact direct, les deux engainent et serrent le

corps du pénis, les pouces caressent directement le gland et le méat.

Avantage de cette technique :

- Technique simple, directe, et efficace.

- Technique assurant la stimulation du gland et du méat, convient donc aux hommes circoncis et non circoncis.

(suite…)



Technique des deux mains.

image12.png

 

Cette une technique est purement masturbatoire. Aucune activité coïtale ou orale ne permet de serrer fermement le corps du pénis, en caressent le gland et le méat urinaire (orifice au somment du gland permettant l’éjaculation et la miction de l’urine).

La stimulation des zones érogènes se passe par contact direct, les deux engainent et serrent le

corps du pénis, les pouces caressent directement le gland et le méat.

Avantage de cette technique :

- Technique simple, directe, et efficace.

- Technique assurant la stimulation du gland et du méat, convient donc aux hommes circoncis et non circoncis.

(suite…)



Technique de scrotum

 

image102.png

C’est une technique simple ayant la particularité d’impliquer dans la masturbation des zones érogènes secondaires comme le scrotum (le sac qui contient les testicules), les cuisses, périnée etc.

Ces stimulations ressemblent à une fellation accompagnée de massage du scrotum et des zones adjacentes.

Le pénis est fixé dans le poigné d’une main, l’autre main frotte

légèrement le scrotum entraînant une stimulation supplémentaire. Cette technique prend en compte les zones érogènes primaires comme le gland et sa couronne, et des zones secondaires comme le scrotum, et les zones aux alentours.

(suite…)



Technique du chapeau.

 

image9.png

C’est une technique purement masturbatoire. Aucune activité coïtale ne permet de stimuler exclusivement le gland et le méat et d’exercer une pression sur la base du pénis.

Le pénis est fixé dans le poigné d’une main, la paume de l’autre main frotte le méat et le gland. Cette technique prend en compte deux

zones érogènes le gland et le méat délaissant la couronne, le frein de prépuce et le corps de pénis. La friction du gland s’accompagne par un resserrement modulable sur la base du pénis.

(suite…)



Technique de l’anneau.

image7.png

Cette technique prend en compte les zones érogènes présentes sur le corps du pénis, sur la couronne du gland et sur le gland. La main serre le pénis. La pression est exercée par l’anneau formé entre pouce et index exclusivement. Les autres doigts sont pliés et neutralisés.

Avantage de cette technique :

- Cette technique est préférée en cas de

masturbation impulsive ou rapide

- Technique assurant une stimulation rapide et persistante

(suite…)



Technique de l’embrassade.

image24.png

 

Les adeptes de cette technique comparent ses sensations à celle de la pénétration vaginale. Le pénis est libre, reposé sur le ventre du pratiquant, entouré des deux bras croisées et dont leurs mouvements assurent une stimulation globale et harmonieuse de toutes les zones érogènes du pénis. Le gland et la couronne sont stimulés par

les mouvements des bras et par la pression du pénis contre le ventre, alors que le corps du pénis est stimulé directement par les mouvements des bras croisés. C’est une technique indirecte, efficace et progressive.

(suite…)



Le Kamasutra solo des hommes : Définition.

 


 

Définition :

Le terme masturbation signifie frotter par la main.
La masturbation se définit par la stimulation manuelle de ses propres zones érogènes principales et secondaires pour avoir un plaisir sexuel ou pour atteindre l’orgasme.L’auto-érotisme est un terme sexologique qui désigne toute activité pouvant engendrer un auto plaisir sexuel, cela peut inclure la masturbation, mais aussi

l’utilisation des objets, des accessoires (vibromasseur, jouets sexuels ), des textes ou des images.
La masturbation mutuelle se définit par la stimulation manuelle réciproque où chaque partenaire stimule les zones érogènes principales et secondaires de son partenaire avec la main

Donc, la masturbation mutuelle est différente des préliminaires, et des autres activités masturbatoires comme le sexe oral par exemple. Mais il est très rare que la masturbation mutuelle soit isolée, il s’agit plutôt d’une technique utilisée dans

(suite…)



SEXSHOP DISCOUNT |
SEXEGAYS.LE MUST DU SEXE GAY |
Amateurs de gros seins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes et coquines
| Le passif
| Exhib Fetish MaxAlicia