Protégé : La révélation

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :



1ERE FOIS AVEC UNE TRANS

Bonjour, je m’appelle sebastien et j’aime les trans.

j’ai longtemps fantasme avant de passer en reel avec. cela est arrive il y a un an environ, avec une trans qui habite paris(16ieme), et que je ne remercierais jamais assez de m’avoir fais decouvrir ce monde. apres avoir passer une annonce, elle m’a laisse une reponse avec un numero de tel a appeler. ce que j’ai fais. nous avons fixe un rdv chez elle, dans son petit appart. A mon arrivée, je ne fut pas decu, car elle ressemblait vraiment a une femme, meme toute habille, et je put constater qu’elle avait une belle poitrine. nous

(suite…)



Salope Dany

Bonjour à toutes et à tous, votre servante, Salope Dany, 29 printemps, transsexuelle non opérée vivant près de Montluçon, folle de sexe, non vénale, vous présente sa confession sur la situation qu’elle vit en cet instant.

Me baladant le soir sans autre objectif que de profiter de la contemplation des splendides ruelles de mon village adoré, magnifiées par une délicieuse voûte étoilée parcourue par le vol de gracieuses pipistrelles, je fus interpellée par un visage familier m’invitant à prendre un verre en sa compagnie et celle de ses compagnons. Disponible, j’acceptais avec gratitude cette offre généreuse. Nous avançâmes ainsi jusqu’à la fermeture de l’établissement discutant sur divers sujets innocents. Continuant la conversation nous eûmes le plaisir de rencontrer d’autres noctambules nous invitant à terminer la soirée chez l’un d’eux pour le verre de l’amitié. Surpris par la générosité de cette soirée pleine de découvertes imprévues, je me laissais guider par le destin et mes joyeux compagnons.

(suite…)



ATTOUCHEMENTS SUR TRAVS

Je suis très pervers mais je ne suis pas pédé. Pourtant, je me suis tapé un travelo ou plutôt un transsexuel, avec des nichons. Tout d’abord, je tiens à dire que j’ai une copine mais que depuis quelques mois, on baise moins. Elle est assez chiante. Pourtant, je ne l’avais jamais trompée encore. Le manque de baise a pourtant fait déraper les choses. La situation m’a échappée la semaine dernière. C’est quelque chose que j’ai du mal à admettre, même maintenant. J’y repense encore et encore, me réveille en sueur avec des images de cette nuit plein la tête. Comment tout a pu basculer ainsi? Je l’ignore.

Je sortais de boîte, j’étais fin saoul et toutes ces salopes m’avaient excité sans que je puisse en baiser une seule. Il était deux ou trois heures du matin. Les rues étaient désertes. J’avais une terrible envie de baiser au ventre au point que j’ai sorti ma bite en pleine rue pour me toucher. C’est alors que j’ai aperçu la lueur d’une cigarette qui brûlait sous un porche. Quand je suis passé devant, j’ai machinalement tourné la tête et une voix forcée, pas tout à fait féminine m’a demandé :
« Tu as l’heure, mon joli? »

(suite…)



JE ME TRAVESTIS

Je m’appelle encore Michel, j’ai trente deux ans et j’adore me travestir et ça va même un peu plus loin que ça. Mais je ne peux pas tout expliquer d’un seul coup. J’aime aussi les hommes, et j’ai beaucoup de défauts, je sais ! Mais ces travers ne datent pas d’hier ! Du plus loin que je m’en souvienne, je prenais plaisir à me travestir en fille en mettant les vêtements de ma sœur ou de ma mère. Cependant, j’adore la bite car je suis une vraie petite femelle. Je préfère les hétéros, ceux qui aiment les femmes et me traitent comme une femme. J’aime faire l’amour vêtu en femme, et que l’on m’appelle Cathy. Pourquoi Cathy ? Parce que c’est un prénom que j’aime bien. Et puis ça va bien avec la fille espiègle que je suis quand je me travestis. Je prends alors une petite voix douce, et je cache ma bite qui n’est pas très grosse, dans une jolie culotte en dentelle. Je prends aussi des hormones, et depuis que je le fais, cela m’a transformé physiquement, il n’y a pas de doute. Mes seins commencent à pousser, notamment. Mais il y a aussi d’autres modifications moins évidentes qui font que mon corps devient peu à peu celui d’une femme. Je me suis épilé définitivement le visage, et mon plus gros problème vient de l’univers professionnel dans lequel j’évolue. J’ai de plus en plus de mal à dissimuler ma transformation. Il faut que je contrôle ma façon de parler et de bouger, qui est très féminine parfois.

(suite…)



LE TRANS DE BANGKOK

Cela se passait dans un bouge à Bangkok, mes potes et moi on s’est fixé sur une trans, la plus belle fille qu’on ait jamais vu. Je m’étais jamais fait un travelo, mes copains non plus et on avait envie. Elle minaudait, était contente que quatre beaux français s’intéressent à elle. Elle a fait un grand sourire à mon pote qui lui avait passé la main autour de ses épaules et elle a posé la main sur son pantalon, à l’endroit où sa bite commençait à prendre de l’ampleur. Il s’est mis alors debout devant le trans et a baissé son pantalon et son slip.
Le trans s’est extasié en anglais : « Oh quelle belle bite! »
Il est vrai que la bite de mon pote, qui n’avait pas encore atteint l’érection totale, était impressionnante. Le trans l’a prise en main. Elle faisait bien 20 cm de long. Mon pote est du Sud-Ouest, genre Rugbyman. Le trans s’est mis à

(suite…)



Une trans salope

J’ai aujourd’hui 27 ans et je tres envie de vous raconter mon histoire de travestie.

j’était un gars deja tres effemine 1M80 62 kg imberbe, et il m’arrivait souvent de m’amuser seul ou en cam avec d’autre mec, j’avais meme deja achetée quelque sous vetement feminin.

tout a commencer ily a 4 ans , j’habitais seul depuis unans dans un appart au bors de la seine avec une superbe terrasse. Quand une voisine emmenaga a elui proposa donc mon aide:

(suite…)



Ce n’etait pas une femme

On avait décidé, avec un copain de classe, de partir en voyage loin de la France quand nous aurions fini notre bac. A vrai dire, c’était la première fois que nous sortions de l’Europe. On avait choisit Bangkok comme destination car nous étions attirés par les plages et mon pote était dans une période de recherche spirituelle, il voulait se tourner vers le bouddhisme.

Arrivés à Bangkok, on prit un hôtel à la Khao San Road, c’est la rue touristique de Bangkok où tous les « routards » logent parce qu’il y a beaucoup d’hôtel bon marché. Le dépaysement était total et un peu inattendu. La rue était bourrée de touristes, australiens pour la plupart, et de jolies Thaïlandaise. On était très impressionné par la quantité de jolies filles au mètre carré. Fatigués par ce long voyage, on a décidé de se reposer la première nuit, repoussant la fête au lendemain. On se coucha donc dans notre chambre minuscule. On comprit vite, grâce au bruit que l’on pouvait entendre dans cet hôtel, que les nuits étaient très chaudes à Bangkok…

(suite…)



Adorable Maitresse

C’est avec impatience que j’accueille Barbara. C’est une merveilleuse trans aux formes parfaites qui ne demande qu’à donner du plaisir.
Elle n’a aucun tabou lorsqu’elle se trouve en confiance et affiche une exceptionnelle féminité tant physique que mentale.
Comme nous avons des rapports protégés avec nos autres partenaires, nous apprécions de pouvoir faire l’amour sans préservatif lors de nos rencontres.
Nous portons notre plus excitante lingerie pour mettre en scène nos fantasmes.
- Explore mes dessous, ils vont te faire craquer, me dit-t-elle d’un air coquin.
Impatiente, je dégrafe un bouton de son corsage et m’aperçoit qu’elle a utilisé tous les artifices de la féminité pour être plus belle et désirable. Elle me dévoile sa poitrine généreuse et se cambre pour mettre en valeur le galbe parfait de ses seins siliconés. Elle saisit ma queue pour s‘assurer de son effet et sourie de la voir frémir de désir.

(suite…)



Voluptueuses rencontres

Par une belle après midi d’été, j’entends sonner le téléphone. C’est le patron d’une boîte de rencontres pour travestis qui m’appelle.
- Allo Sandra, j’ai quatre nouvelles qui t’attendent au club.
- Merci Steve, j’arrive le plus vite possible, lui dis-je en raccrochant.

Je suis heureuse de son coup de fil car il me présente toujours des partenaires féminines et cérébrales.
Très vite, je ressens l’excitation particulière du premier rendez-vous en sachant que dans ces étreintes sans lendemain, je peux vivre mes fantasmes les plus intimes avec pour seul motif de prendre et de donner du plaisir.
J’agrafe avec fébrilité ma guêpière en plaçant avec soin mes prothèses en silicone dans mes bonnets 105/C. Puis, je me glisse dans un affriolant slip ouvert avant de sortir une paire de bas d’un tiroir.
Je les enfile en les accrochant très haut à quatre paires de jarretelles pour allonger mes jambes et mettre mes cuisses fuselées en valeur.
Je les croise et décroise lentement devant la glace pour sentir le contact sensuel du voile satiné et j’ajuste mes bas en lissant les mailles avec volupté.
Munie d’un préservatif féminin, je m’allonge sur le lit pour le placer dans mon fourreau.
Je le pose avec soin en fixant la corolle en latex autour de ma rosette.
J’aime porter cette protection féminine qui me laisse toujours prête à faire l’amour sans devoir en changer entre deux rapports.

(suite…)



12

SEXSHOP DISCOUNT |
SEXEGAYS.LE MUST DU SEXE GAY |
Amateurs de gros seins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes et coquines
| Le passif
| Exhib Fetish MaxAlicia