Acces Direct Catégories Photos Sexe Hard

o

welcome1.gif

8de6sa0b.gif

 

Accès Direct au Menu Hard Sexe Photos

Acces Direct Catégories Photos Sexe Hard bijoux-90-60-2—————-Bondage —————webmaster221.gifbdsm.png

sexshop-90-60-1Clitoris et Chattes en folieflechegif032.gif chatteries.png

90x60Contributions sexes hommesflechegif032.gif 

bijoux-90-60-1———-Erotiques Couples———–flechegif032.gif   18860954.gif

chaussures-90-60-1———Erotiques Femmes——— flechegif032.gif   femmes.png

bazar-90-60-2———Erotiques Hommes———flechegif032.gif   odwva946p4pudywshvuxdowm.gif

90x60———–Exhib de Fesses ———-flechegif032.gif   

bazar-90-60-1————-Gang Bang————webmaster221.gif   wbaddbmgeljssuy4yauwmkrdgu.gif

90x60—————-Gays——————–webmaster221.gif  18

femmes-90-60-1—–Les mères et pères Noel—–flechegif032.gif   

90x60———La Planète des Pieds——–flechegif032.gif   

90x60——–Machines a baiser——–webmaster221.gif   

90x60————-Lesbiennes————webmaster221.gif   23100164.gif

90x60——–Noir et Blanc érotique——flechegif032.gif   

sexshop-90-60-1————-Party Hardcore———–flechegif032.gif   

bijoux-90-60-2————–Femmes Poilues-————- flechegif032.gif

90x60————-Sado Maso————–webmaster221.gif   

levresdonnez85e44———–Sexe Enceinte———-webmaster221.gif   

90x60_2————–Sous les jupes————-flechegif032.gif   

90x60_2———–Suceuses de bites———-flechegif032.gif   

dvd-90-60-2————Transexuelles———–webmaster221.gif   

90x60_2-——————-Uro——————webmaster221.gif   

90x60——————-Zoo ——————webmaster221.gif   

90x60_1———–Publier vos photos———–flechegif032.gif   

sexshop-90-60-1————– Florian Soumi ————–flechegif032.gif  image11

 

 

 

Découverte sensuelle

 

-soldes480x150.gif -

 

Photos Sexes

Amateurs de poils, les femmes poilues sont a découvrir  ici --> boutons03348a34

 

 

Un nouveau site de Clara !

 

Voulez vous connaitre la version beta de mon nouveau site ? ( Attention c’est une version BETA, le site n’est pas lancé)

C’est ici-> boutons03348a34

-banpub_4520_01-

 

Une Annonce Domination Zoophile avec Num Tel !

Destinée à un Public averti, l’annonce de Florian-la-Salope ici -->boutons03348a34

-468x60-

 

Au Bas de cette page , Clara Nue !

Et ici un Accès Direct aux Diaporamas en HD -->boutons03348a34

--

 

Les 3 récits les plus lus des Blogs de Clara !

Ma femme baisée par un chien —>boutons03348a34

Ma femme infidèle —>boutons03348a34

Baisée par un cheval au centre équestre —>boutons03348a34

 

aff_468x60_01da167

 

La vidéo gratuite de la semaine

Il se tappe la soeur de sa copine dans le jardin

c’est ici—> boutons03348a34

-banpub_1030_02-

 

Votre forum Rencontre sexe et libertines

Soumettez et repondez aux annonses sexy ici -->boutons03348a34

banpub_4530_02

 

L’inavouable inceste

Un récit Adulte a ne pas mettre sous tous les regards

Mais oserez vous le lire ? — >    boutons03348a34

-3D-SexGames-

 

Superbes Contrib’photos

Sophie se devoile. Une merveille a découvrir

Sophie c’est ici.—>boutons03348a34

 

-banpub_50_01-

 

Totale Défonce

Découvrez les machines à baiser —>boutons03348a34

 

-banpub_40_02

 

L’incroyable Sexe Attaché de Yannick !

 

Une Contrib hors du commun -->boutons03348a34

 

-banpub_50_02-

 

 

-16808_468x60-

 

 

-banpub_60_02

 

 

Ma mésaventure de la semaine

Aujourd’hui, séquence nostalgie : rien de mieux que les vieux films tournés par les parents pour retrouver ma bouille de petite fille d’il y a une quinzaine d’années. Ma surprise fut grande : je ne pensais pas mon père aussi mauvais réalisateur et ma mère aussi mauvaise actrice porno.

Toutes mes aventures ici  —->boutons03348a34

-banpub_30_01-

 

 

You ! I thought has you

« Divinites érotiques » was made for you

Click here, it’s magic——>boutons03348a34

--

 

 ¡Ti ! pensé ti

« Divinités Érotiques » se hizo para ti

Pulse aquí,  es mágico——>boutons03348a34

-banpub_4510_02-

 

Ich habe  gedacht, hat du

« Divinités Érotiques «  er es war  für dich gemacht

klicken hier, es  ist magisch  -->boutons03348a34

 

-sexe amateur-

 

Mais d’où venez vous donc ?

Clara Morgane nue !

claramorgane

 

-Page Rank de ce site au janvier 2009-

- -

-freebanner-

-3D-SexGames-

-Sexe gratuit-

-libido468x60_01-

-Le moteur de recherche Fr69.com-

-sexe-

-ban_468_60-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

————————–

 

Page de Diaporamas plein écran

 

Pour accéder aux catégories fléchées en rouge,

cliquer ci dessous afin de soumettre un don

de la valeur de votre choix

-------------------------- dans Photos Noir et Blanc Erotique levresdonnez85e44

 

bijoux-90-60-2 dans Photos Noir et Blanc Erotique—————-Bondage —————webmaster221.gifew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

sexshop-90-60-1Clitoris et Chattes en folieflechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60Contributions sexes hommesflechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

bijoux-90-60-1———-Erotiques Couples———–flechegif032.gif   18860954.gif

chaussures-90-60-1———Erotiques Femmes——— flechegif032.gif   diapoexhib.gif

bazar-90-60-2———Erotiques Hommes———flechegif032.gif   odwva946p4pudywshvuxdowm.gif

90x60———–Exhib de Fesses ———-flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

bazar-90-60-1————-Gang Bang————webmaster221.gif   wbaddbmgeljssuy4yauwmkrdgu.gif

90x60—————-Gays——————–webmaster221.gif  18

femmes-90-60-1—–Les mères et pères Noel—–flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60———La Planète des Pieds——–flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60——–Machines a baiser——–webmaster221.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60————-Lesbiennes————webmaster221.gif   23100164.gif

90x60——–Noir et Blanc érotique——flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

sexshop-90-60-1————-Party Hardcore———–flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

bijoux-90-60-2————–Femmes Poilues-————- flechegif032.gifew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60————-Sado Maso————–webmaster221.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

levresdonnez85e44———–Sexe Enceinte———-webmaster221.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60_2————–Sous les jupes————-flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60_2———–Suceuses de bites———-flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

dvd-90-60-2————Transexuelles———–webmaster221.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60_2-——————-Uro——————webmaster221.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60——————-Zoo ——————webmaster221.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

90x60_1———–Publier vos photos———–flechegif032.gif   ew5hdleeacimjkeayumdu3uvisy

sexshop-90-60-1————– Florian Soumi ————–flechegif032.gif  image11

J’ai appris l’hypnotisme…

Les choses à la maison n’allaient pas très bien. Mon épouse était l’une de ces femmes qui pensait que l’amour n’était fait que pour avoir des enfants et rien d’autre. J’aurais voulu savoir ça avant notre mariage.

gang18.jpeg

La seule bonne chose est que nous avons eu une belle fille. Je travaille dans une librairie et je lis beaucoup de choses différentes et il m’arrive de regarder des magazines érotiques.

Un jour, je suis tombé sur une publicité pour apprendre l’hypnose et qui a attiré mon attention. Tout en pensant que c’était du bidon, j’ai continué à m’y intéresser. L’annonce indiquait que les résultats étaient garantis. J’ai envoyé le talon réponse pour recevoir ces livres.

J’avais presque oublié quand ils sont arrivés au bureau environ un mois plus tard. J’ai appris l’histoire de l’hypnotisme et comment il a été employé par des médecins et des professeurs. J’ai lu énormément jusqu’à penser que je pourrais aussi essayer.
La fille qui travaille pour moi est mignonne et prend son travail à coeur. Elle vient parfois travailler dans des vêtements très sexy. Elle aime son mari et ne penserait jamais à le tromper.
Pendant un après-midi après avoir travaillé, nous étions fatigués et j’ai pensé que je pourrais essayer sur elle. Elle était presque endormie quand je suis monté à son bureau. J’ai pris un cristal sur une corde dans ma poche et j’ai commencé à le balancer devant elle pendant que je lui parlais très doucement. Elle observait le cristal qui bougeait dans les deux sens.
« Vous devez être très fatiguée ».
Elle n’a rien dit ; elle continuait à regarder l’objet se balançant devant elle.
« Vous êtes fatiguée maintenant, le sommeil vient, le sommeil, oui le sommeil. Fermez les yeux et reposez-vous ».
A ce moment, elle a fermé les yeux.
gang19.jpeg

« Vous allez dormir. Vous tombez profondément endormie. Endormie, dans un sommeil profond »
Ses yeux étaient fermés et elle ne bougeait plus.
« Vous entendez ma voix ; vous dormez mais vous continuez à m’écouter. Ma voix entre en vous ; vous l’écoutez, elle vous dit ce que vous devez faire. Vous aimez ma voix ? »
« Oh oui, elle est belle et douce ! »
Je ne pouvais croire que cela fonctionnait vraiment.
« Je veux que vous remontiez tes bras sur le côté ».
Elle a soulevé ses bras.
« Vous aimez ma voix encore plus maintenant ».
Je voulais m’assurer qu’elle m’entendait.
« M’entendez-vous ? ».
« Oui ».
C’est à ce moment que l’essai commença. Prenez vos mains et otez votre chemisier. Elle a fait ce que je lui ai demandé. Je me suis levé et me suis tenu à côté d’elle. Elle avait sur un soutien-gorge lacé noir qui couvrait ses seins.
Je voulais voir à quel point cela fonctionnerait et je lui donnais une suggestion.

« Demain, vous viendrez travailler sans culottes et me montrerez votre chatte toute la journée, cela sera pour vous normal. Je compterai jusqu’à trois et vous vous réveillerez ; vous ne vous rappellerez de rien, mais vous ferez ce que je vous ai demandé de faire.

Quand je vous réveillerai, vous devrez rentrer chez vous. Mais avant de vous relever, vous n’oublierez pas d’écarter vos jambes et de remonter votre jupe pour que je voie votre chatte. Un…, deux…, trois ».
Elle a ouvert ses yeux et m’a regardé et elle me dit : « Je rentre maintenant à la maison M. Johnson. Nous avons travaillé dur aujourd’hui ».
Elle a soulevé sa jupe et a écarté ses jambes et s’est levée pour rentrer à la maison.

Cela a fonctionné. J’étais fier de moi. Je suis rentré à la maison avec un énorme sourire sur mon visage, sachant si j’avais le pouvoir de faire faire n’importe quoi avec les gens que je pouvais hypnotiser. Arrivé à la maison, j’ai mis la voiture dans le garage.

J’ai ouvert la porte et j’ai marché vers la cuisine où ma fille âgée de vingt deux ans prenait quelque chose dans le réfrigérateur. Judy, ma fille était mince, grande, de longs cheveux bruns, de beaux seins. Je dois admettre que j’avais essayé de les voir par la fente de sa porte quand elle s’habillait ou se déshabillait.

Ma fille allait être le second sujet que j’essayerai d’hypnotiser, et mon épouse la suivante. Judy s’est retournée quand elle m’a entendu arriver.
« Bonjour le papa »
dou331.jpeg

Elle est venu vers moi et m’a donné un bisou. Je sentais chaque pouce de son corps qui a été serré contre moi, ainsi j’ai étreint son serré. Papa après le dîner pourras-tu m’aider en math, j’ai besoin de l’aide ».
« Bien sûr ma chérie, après dîner nous travaillerons ensemble »
Elle est paresseuse et après le dîner, faire des problèmes de math la rendra sûrement somnolente. Nous avons mangé et mon épouse nous a servi un verre de vin. Dès la fin du repas, Judy m’a demandé de l’aider.
« D’accord, d’accord »
Ma femme a dit alors : « je suis épuisée, je vais profiter que vous allez travailler pour aller au lit plus tôt ce soir. Elle est partie se coucher et Judy et moi sommes entrés dans le bureau pour travailler sur ses maths. J’ai apporté deux verres de vin avec moi et en ai donné un à Judy.

Nous avons travaillé pendant une heure essayant d’expliquer comment résoudre ces problèmes de maths. Elle avait fini son vin et je pouvais voir qu’elle commençait à se fatiguer. Je me suis levé ; Judy essayait de trouver la solution au prochain problème.

Judy essayait mais je voyais ses yeux qui commençaient à se fermer. J’ai commencé à le balancer et Judy l’a regardé sans poser de questions. J’ai continué à le balancer. Quelques minutes se sont écoulées et j’ai commencé à parler doucement.
« Tu es fatiguée ce soir, tu veux dormir, dormir, ferme tes yeux et dors. Tes paupières sont si lourdes, tu peux les fermer et dormir. Allez dors, ferme tes yeux ; ton sommeil est lourds, dors, dors ».
Les yeux de Judy étaient fermés et j’ai continué à lui parler quelques minutes.
« Tu aimes ma voix, elle te rend légère, elle te décontracte. Aimes-tu ma voix ?
« Oui, elle est belle et douce ».
« Quand tu entends ma voix, tu dois faire ce qu’elle te dit ! Tu feras ce qu’elle te dira. Tu feras tout ce que la voix t’indiquera, tu comprends ? »
« Oui »
« Tu peux ouvrir tes yeux mais tu continues à dormir. Fais ce que la voix te dit ».
Ses yeux se sont ouverts, mais son regard était différent.
« Lève-toi et marche jusqu’à moi »
Judy se lève et vient vers moi.
« Tu dois m’embrasser pour l’aide de ce soir. Utilise ta langue pour m’embrasser ». Judy met ses lèvres sur les miennes et ouvre sa bouche. Sa langue se déplace dans ma bouche, elle suce ma langue dans sa bouche. Nous nous embrassons cinq bonnes minutes avant que je me retire.
« Tu aimes embrasser ton papa comme ça. C’est vraiment gentil d’embrasser ton papa sur la bouche ; Ton corps est un peu crispé, papa va te masser pour que tu sois mieux »
gang20.jpeg

Je commence à caresser ses pieds, déplaçant mes mains vers le haut de ses jambes, sur ses jeans serrés. Une main remonte sur sa chatte et l’autre sur ses fesses
« Comment te sens-tu ma chérie ? »

« HUM, très bien papa »
Je glisse ma main entre ses jambes puis de nouveau à l’avant de sa chatte, puis entre ses jambes encore.
« Tu aimes quand papa te caresse mon bébé ? »
« Oh oui papa »
Je me place devant elle et je mets mes deux mains sur ses seins ; je les serre. Je ne sens pas de soutien-gorge. Je glisse ma main gauche sous son T-shirt. Tout ce que je sens c’est sa peau. Alors je sens que son mamelon commence à se développer. Je le roule entre mon pouce et l’index et il continue à grossir. Judy laisse sortir quelques gémissements pendant que je joue avec elle.
Te sens-tu mieux maintenant, ma chérie ? »
« Oh oui papa, beaucoup mieux »
A ce moment, j’ai voulu en savoir un peu plus sur ma petite fille, ce qu’elle fait, ses petits amis, ses petites amies, …
Je me mets sur le plancher devant elle.
« Assieds-toi. As-tu un petit ami ? »
« Oui »
« Ta maman le connaît ? »
« Non »
« Vous vous embrassez ? »
« Oui »
« Et tu te laisses te toucher ? »
« Parfois je le laisse me sentir les seins. »
« Tu l’aimes ? »
« Il est gentil »
« Touche-t-il ta chatte ? »
« Oh Non, je me réserve pour mon mari ! »
« Es-tu encore vierge ? »
« Non, j’ai été dépucelée par une amie avec un gode »
« Écoutent moi Judy, ma voix va t’aider.

D’abord je veux que tu ailles dans ta chambre, tu t’habilleras le plus sexy possible.

Quelque chose comme une jupe très courte et un dessus où ton papa pourra regarder tes seins. Quand tu reviendras ici ton papa sera là. Tu feras tout ce qu’il te dira de faire. Je compte jusqu’à trois et tu iras dans ta chambre. Tu ne me verras pas. Rappelle-toi, ton papa est la voix maintenant. Un, deux, trois. »
gang21.jpeg

Les yeux de Judy s’ouvrent, elle regarde autour mais ne me voit pas. Elle se dirige vers sa chambre.
Quinze minutes plus tard, Judy revient.
Mes yeux sortent de ma tête. Judy a une mini jupe brune qui laisse voir le haut de ses cuisses. Sur le dessus elle a un chemisier de soie sans bouton, juste attaché sous ses seins, ce qui laisse apparaître le coin de ses beaux mamelons.
« Tu aimerais aller te promener avec ton papa ? »
« Oui, je veux bien. »
Nous allons à la voiture et j’ouvre sa porte. «
« Waoh, tu es un vrai gentleman papa ! »
Elle s’assied sur le siège de la voiture. J’ai une bonne vue de ses cuisses et un peu de sa culotte. Ma verge gonfle immédiatement en pensant qu’elle est à ma merci. Je m’assieds dans la voiture et regarde Judy.
« Donne un baiser à ton papa »
Ma fille se penche et m’embrasse sur les lèvres en utilisant sa langue.
Je mets en en marche la voiture et nous roulons.
Assise à côté de moi, j’ai un vue splendide sur son chemisier, et son entrejambe. « Ma chérie, papa veut que tu détaches le noeud de ton chemisier ainsi il pourra mieux voir tes seins. »
Judy défait le nœud et je découvre ses beaux mamelons roses.
J’ai toujours un appareil photo numérique dans la boîte à gants en cas d’accident. J’avais envie de prendre des photos de ma fille nue.
« Ma chérie, papa va s’arrêter au parc et prendre quelques photos de toi. »
Je m’arrête au parc et pendant que je me penche au-dessus d’elle pour prendre l’appareil je regarde sa culotte. Je lui dis alors de dormir. Elle ferme les yeux.
« Tu entends ma voix ?
« Oui »
« Nous sortons de la voiture et je vais prendre des photos de toi, tu prendras des poses sexy pour ton papa. »
Nous sortons de la voiture et descendons un petit chemin qui passe par le parc. Nous arrivons près d’une table et des bancs. Elle s’assied sur la table, elle croise ses jambes et la jupe remonte. Elle ouvre son chemisier. Je prends quelques photos. Après, elle ouvre son chemisier et dévoile sa poitrine.
« Super, très bien. »
Alors elle écarte ses jambes et je prendre une photo. Sa main descend et tire sa culotte sur le côté me laissant voir les lèvres moites de sa chatte.
A ce moment, un vieux SDF sort des buissons. Il a une bouteille de whisky dans une main avec son autre main dans sa poche. Il vient à côté de moi et regarde l’image sur l’appareil photo.
« Est-ce que vous aimez ? »
gang25.jpeg
Ma fille a fermé ses jambes et refermé son chemisier.
« Mais elle a yeux fermés ? Mais que diable avez-vous faire à cette fille ? »
« C’est ma fille et je l’ai hypnotisée. Voulez-vous avoir un peu amusement Monsieur ? »
« Oh oui, regarder cette jeune chose me donne envie.. »
Je dis Judy que cet homme est un bon ami et qu’il va m’aider à prendre les photos. Je lui dis d’ouvrir les yeux mais de continuer à écouter ma voix. Le type s’appelle Bob.
Bob allez à côté de Judy. Ouvrez son chemisier et regardez-la. Je prends des photos de lui regardant les seins de Judy.
« Ma chérie, je veux que suce tes seins. »
Judy met sa main sur sa tête dès que sa bouche est sur son mamelon.
Bob continue à sucer.
« Laisse Bob enlever ta culotte lentement. »
Entendant cela, Bob saisit le dessus de sa culotte et l’abaisse lentement. J’étais assez près et je pouvais voir l’humidité sur ses lèvres. Judy met ses pieds sur le bord de la table. Les lèvres de sa chatte se séparent légèrement comme une fleur qui s’ouvre à la lumière du soleil.
« Oui, comme ça, je vais te lècher la chatte? »
Je remets l’appareil à Bob et lui montre comment l’utiliser. Je mets mon visage entre les jambes de ma fille. Je vois l’appareil photo à côté de ma tête pendant que ma langue lèche Judy autour à son clitoris.
« Oh mon dieu, papa, oui, c’est bon. Léche-moi papa. »
A ca moment, j’ai défait mon pantalon. Mon pénis a jailli comme un couteau à cran d’arrêt. Mon gland était pourpre.
Bob faisait un grand reportage prenant des photos de toute l’action. Mon gland toucha les lèvres gonflées de ma fille, et j’ai glissé pouce par pouce dans son vagin. Bob prend les photos de la première fois que ma fille a un vrai sexe dans sa chatte.

Je me suis enfoncé aussi profondément que possible. Elle était très étroite et brûlante. J’étais aux anges, jamais je n’ai ressenti autant de plaisir. Je voulais rester où j’étais mais j’avais également envie de pomper cette caverne merveilleuse. Je baisais réellement ma propre fille. Elle avait saisi mon derrière et me tirait vers elle.

J’étais sur le point de jouir quand Bob est monté sur la table et s’est placé sur ses genoux avec son sexe dans sa main. Judy a pris le sexe de Bob en main et l’a branlé consciencieusement.
Judy gémissait de plus en plus, je sentais qu’elle allait jouir. Je n’en pouvais plus, j’étais trop excité, pensez donc, j’explorais le ventre de ma fille avec mon pénis !

Nous sommes venus ensemble. J’ai serré ses fesses et je me suis vidé en elle, déposant ma semence au fond de son ventre. Je me suis finalement retiré et Bob a dit qu’il allait venir. Me regardant il m’a demandé s’il pouvait prendre Judy ? « Ma chérie, tu vas te laisser prendre par Bob maintenant. »
Bob a pris ma place et a entré son vieux pénis dans la chatte de Judy déjà remplie de sperme. Après quelques va et vient il a joui à l’intérieur de ma fille. Bob s’est retiré et a dit que c’était le plus beau jour de sa vie. Il a dit qu’il espérait qu’il pourrait nous revoir et est reparti dans les buissons.
Nous sommes rentrés à la maison et en passant devant la porte de ma chambre à coucher, j’ai soulevé la jupe de Judy et je l’ai prise en levrette sur le plancher, remplissant à nouveau son vagin de ma semence, après de nombreux va et viens.

C’était assez excitant car mon épouse dormait derrière cette porte.
Quand j’entrais dans le lit, j’ai regardé mon épouse et j’ai pensé que bientôt elle aussi passerait à la casserole….

Au palais de justice

Il est 9h du matin.

Je suis déjà là depuis un quart d’heure ; j’avais peur de ne pas réussir à me garer mais une place s’est libérée dans une rue adjacente alors que je faisais le tour du bâtiment.

Frein à main ; je coupe le contact, un dernier coup d’œil dans le rétroviseur intérieur : je n’ai pas très bonne mine. Une petite touche de rouge sur les lèvres : plus pour le moral que pour une réelle efficacité esthétique.

Je dois voir le juge et mon futur ex-mari pour la conciliation… Et bien sûr mon avocat.

Je ne sais pas ce qui me rend plus nerveuse : revoir Louis, pénétrer dans un lieu et un milieu inconnus pour une procédure plus obscure encore, ou revoir MON avocat ? Sûrement un mélange de tout cela : mettez le juge, l’avocat, le Palais, l’ex dans un shaker, remuez bien et vous verrez que ça fait de sacrées bulles dans ma tête. Si je fumais, je pourrais au moins me venger sur une cigarette. Je ne bois pas non plus. Mon seul vice est le sexe, et là ce n’est pas trop le moment… Quoique… pendant que je suis plongée dans ces pensées, je vois mon beau juriste qui me fait signe en haut des marches de l’escalier de pierres. Il y a plein de monde, une vraie fourmilière d’hommes et de femmes riant, criant, gesticulant. Mon cœur bondit dans ma poitrine. C’est la première fois que je le vois en robe. En d’autres circonstances, j’ironiserais sûrement, d’ailleurs sur un autre je trouverais sans doute ça ridicule. Mais lui, il porte beau et il m’impressionne.

Je me surprends à faire un parallèle sur les écossais qui sont censés d’après la légende, ne rien porter sous leur kilt. Et l’avocat alors ? Quid sous la robe ?

Il faut que je me calme.

J’ai encore 10 marches pour faire dévier ma pensée.

10, les couilles poilues des écossais en gros plan

9, une bite bien dure sous la robe

(suite…)

Aline, son gode, mon pote et moi

Cela fait, maintenant trois ans qu’Aline et moi nous sommes rencontré et depuis ce jour, notre amour se porte à merveille, une grande complicité nous lie, elle et moi. Nous aimons la vie et tous ses petits plaisirs, nous nous connaissons par cœur, du moins, il me semble.
Samedi, 17h, ma chérie et moi sommes devant la télé et nous posons la question de savoir comment occuper notre soirée. Je propose plateau repas, une bouteille de whisky, deux ou trois bons films et le tour est joué. Elle est partante, surtout que ces derniers temps nous n’avons pas vraiment eu de week-end tranquille donc j’enfile le blouson et me voila parti direction la superette et ensuite le vidéo club. Au fond de moi, j’ai plus envie d’autre chose que de regarder des films et c’est pour cela que j’ai proposé la bouteille de whisky car je sais qu’avec quelques verres de trop ma chérie peut être très dévergondée. Une fois les victuailles achetées, je file au vidéo club qui n’est pas très loin et y choisi un bon film d’action. En ressortant, j’aperçois Jeremy, un bon ami, montant les marches du sex-shop d’en face, je l’appelle.

(suite…)

Les tentacules d’Odin

1.

Europe Centrale – Juin 2006

 

Le professeur Müller eut un sursaut de joie : enfin il l’avait trouvé ! Devant lui s’ouvrait l’ouverture béante d’une grotte. Cette grotte, il la cherchait depuis des années. Professeur d’archéologie à l’université de Berlin, il avait trouvé un vieux texte runique scandinave racontant la vie légendaire du Seigneur Odin, puissant chaman celte. Beaucoup de faits héroïques marquèrent la vie de cet ambitieux chaman devenu chef d’un puissant clan, et si la fin de sa vie manquait sur le vieux texte, l’endroit où devait se trouver sa tombe y était bien indiqué. Il l’avait cherché pendant des années. Il avait été la risée de ses collègues, mais maintenant il allait leur prouver qu’il avait raison, et trouver le lien entre l’histoire primitive de l’Europe et les légendes mythologiques, qui pour lui, étaient des histoires réelles. Il n’y avait plus qu’à entrer dans cette grotte.

 

-         Moi je trouve cet endroit sinistre… dit une voix féminine derrière lui.

(suite…)

Les Plantes d’Akrana 2

3.

Lhatta, Jenny, Belinda, Ben et Mike se réveillèrent doucement. Ils avaient un peu mal de tête. Ils étaient tous nus, au milieu de la pièce ronde. Tout était sombre, seul les sept portes et les fleurs de couleur pourpre étaient baignées d’une légère lueur. Une voix emplit la pièce.

- Humains. Vous avez sali notre hospitalité en forniquant devant nos plantes sacrées. Celui qui commet un tel sacrilège sur Akrana doit mourir. Mais, en vue de l’amitié que nous voulons construire avec vous, nous vous donnons une chance : Nous les akraniens sommes très joueur. Chacun de vous doit choisir une des portes. Derrière ces portes nous avons recrées plusieurs microcosmes de la galaxie. Vous devez traverser la pièce, et arriver vivant de l’autre côté. Comme nous sommes bon joueur, nous vous permettons de cueillir chacun une de nos fleurs sacrées. Si vous la respirez, son parfum euphorisant vous aidera, par exemple à avoir plus de courage… ou à ne pas sentir la douleur… ça peut servir !

Comme hypnotisé, encore un peu sous l’effet de la fleur, les cinq humains allèrent chacun cueillir une fleur, puis, comme ils étaient nus, ils mirent la fleur sur l’oreille. En marchant, ils sentaient la douce odeur de la plante, qui les euphorisait lentement. Chacun choisit une porte, et attendit devant. L’épreuve allait commencer. Les portes s’ouvrirent en même temps, et les cinq entrèrent dans la pièce qui leurs faisaient face, prêt à vendre chèrement leurs vies…

(suite…)

Sur un tournage X

Et voilà ! Il fallait s’y attendre : avec la récession, la perte de pouvoir d’achat, la crise financière et toutes leurs conneries, me voilà à la rue ! « Compression de personnel » qu’ils m’ont dit ! Et des clopinettes comme prime de licenciement. Pfff !… Qu’est-ce que je vais faire moi, maintenant ? Tout le monde s’en fout ! Encore heureux que je n’aie pas eu l’occasion de placer les économies – que je n’avais pas – dans leur foutue banque ! Trois ans de bons et loyaux services passés derrière leurs sinistres guichets à faire des sourires à une clientèle pas souvent agréable. Sans compter les avances d’un patron peu délicat et les œillades des employés.
Et Laure qui vient de subir le même sort ! Nous voilà bien toutes les deux ! Laure est ma colocataire depuis six mois. Nous sommes devenues très copines ! On s’adore ! Elle est tellement gaie, un rien la fait rire, c’est dire que nous prenons les choses du bon côté et ne perdons pas une occasion de nous marrer. C’est une belle grande fille au visage rond et aux yeux rieurs. Elle est dotée d’une superbe chevelure blonde qui ondule agréablement sur ses épaules quand elle ne l’enserre pas dans un chignon ou des nattes. Elle se mésestime un peu, se trouvant disgracieuse. Ce n’est pas mon avis et je ne me gêne pas pour le lui dire, quitte à la faire rougir. Nous rougissons (et pleurons) assez facilement toutes les deux, c’est dire si ça arrive souvent ! Combien de fois ne nous sommes-nous pas entraidées à l’occasion de l’un ou l’autre menu tracas ! Laure a une petite manie amusante : très souvent, elle laisse apparaître un petit bout de langue entre ses lèvres. Se rend-elle compte à quel point ça la rend minouche ?

(suite…)

Nathalie change de cap

Hélas, je n’aurais pas pu faire une grande carrière de voyante, car mes prédiction ne se réalisèrent pas le moins du monde. Les retrouvailles avec mon mari furent…glaciales. Il me traita de tous les noms et que pouvais-je bien rétorquer ? C’est vrai que c’était lui qui m’avait poussé dans des ébats érotiques avec des tiers.Mais là, au cas particulier il est vrai que je l’avais trompé comme le dernière des dernières. Il ne servit à rien que je lui rappelle que c’est lui qui était à l’origine de mes débordements. Il me dit que ce genre de galipettes était terminé et m’interdit de revoir Hassan sous peine de me voir jetée à la rue. Pour bien des raisons je ne le souhaitais pas le divorce. Alors commença une période sombre, très sombre. Pascal avait vu le poste de Directeur du personnel lui filer sous le nez au profit de son ennemi intime. Il se consacra de plus belle à son travail pour tenter de décrocher une autre promotion. Il devint mauvais avec moi, mesquin, chafouin, me cherchant querelle systématiquement, et ne perdant aucune occasion de m’humilier. Il ne me touchait pratiquement plus, sauf hygiéniquement…

(suite…)

La Cave

Souterrains… Boyaux kilométriques. Entrailles et viscères refoulées. Ténébreux envers, où résonnent des cris depuis longtemps noyés. Fondations creuses. Ventres insondables des maisons-mères, d’où tout vient. Organes anthracite des métropoles grises, d’où tout sort. Vide horrible, où tout retourne.

Souterrains…

De nos vieux souvenirs qu’on relègue à la cave – nos secrets de famille – s’élève par temps humide une forte odeur de tombe. Le cheval à bascule apparaît squelettique. Des fantômes de meubles témoignent de vies passées, presque abandonnées.

(suite…)

12

SEXSHOP DISCOUNT |
SEXEGAYS.LE MUST DU SEXE GAY |
Amateurs de gros seins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes et coquines
| Le passif
| Exhib Fetish MaxAlicia